L’accent mis aujourd’hui, par les pouvoirs publics,  sur l’aide à apporter aux jeunes , pour leur permettre de participer à la vie active par le travail, le sport,  l’art  etc, démontre l’urgence  manifeste pour toutes les branches de notre société à s’associer pour conjuguer leur force vers cet objectif.

Le commerce, l’artisanat, l’entreprise, les associations sportives, artistiques et autres, doivent s’impliquer et collaborer avec les Ministères concernés, les Conseils Régionaux, les Communautés Urbaines et les Communes.
Partout en France, presque dans chaque commune, sont organisés, chaque année des salons ouverts aux professionnels et aux amateurs exerçant dans le domaine des arts plastiques.

D’autres salons, dits « Les grands salons parisiens » existent également et sont ouverts à ces mêmes exposants, avec, évidemment, une sélection plus ou moins sévère imposée par, d’une part,  la renommée du salon, et d’autres parts, l’espace d’exposition limité.

Pour présenter ses œuvres  dans un salon, quel qu’il soit, avec ou sans sélection, l’artiste doit s’acquitter d’un droit de participation et d’accrochage, et même, quelquefois, souscrire un droit de sociétariat.
Certains salons réservent un espace d’accrochage réduit aux jeunes, moyennant, évidement le règlement des frais de participation, et attribuent quelquefois,  un prix spécial jeunes.
La possibilité d’exposer son œuvre au public, et à fortiori, l’éventualité de repartir avec une médaille, sont des motivations suffisantes pour attirer les jeunes talents dans les expositions.
Mais combien d’entre eux sont informés par les comités d’expositions des salons de la possibilité de participer et des conditions de cette participation ?
Pour ceux qui obtiennent ces informations, combien d’entre eux osent présenter leurs œuvres ? Combien d’entre eux peuvent s’acquitter des droits de participation?
 
L'association "BEAUX ARTS DECOUVERTE" de  Christiane RUIZ-JANCOVIC répond à l'attente de ces jeunes talents par quatre actions :
1 - prospection des jeunes artistes auprès d'organismes tels que Services Culturels des municipalités, Ecole de formation en arts plastiques, MJC,etc...
2 - sélection des candidats.
3 - organisation du salon "ARBUSTES" entièrement réservé à ces  jeunes.
4 – choix de lauréats à l’occasion du salon pour exposition de leur œuvre dans un grand Salon Parisien :
Le Salon d' AUTOMNE sur les CHAMPS ELYSEES à Paris.
 

Tout est entièrement gratuit pour les jeunes artistes.


Nous avons 22 invités et aucun membre en ligne